Construire une véranda : les 10 règles à connaître

Vous rêvez d’une belle véranda lumineuse, où vous pourrez admirer votre jardin en hiver sous la neige sans grelotter ? Passez à l’action en établissant la checklist d’un projet réussi. Voici 10 règles à savoir pour une véranda au confort durable. Réussir un projet de véranda habitable même en hiver nécessite un minimum de bon sens, une pincée d’anticipation et un dé de rigueur. Inutile d’être un expert technique pour passer du rêve à la réalité.

construire véranda TY BRAZ

10 règles à suivre pour construire sa véranda :

1. Je privilégie les orientations sud, sud-est et sud-ouest

Pour bénéficier de l’effet de serre, le soleil doit pouvoir entrer suffisamment longtemps à la mauvaise saison. 

2. Je m’assure de la stabilité des fondations.

Le sol et le plancher béton de ma future véranda doivent être parfaitement fiables. 

3. Je prévois une ouverture en toiture

J’évite de trop assombrir la pièce accolée à la véranda, en exigeant au minimum un puits de lumière en toiture. 

4. J’isole 100 % de la véranda

Je choisis des vitrages performants à isolation renforcée, mais pas seulement. Si les parois opaques laissent à désirer, c’est la porte ouverte aux mauvaises surprises (condensation, moisissures, etc.). L’ensemble des maçonneries (sol, murs et murets) doivent être parfaitement isolées. Pour les parties de toiture non vitrées, je choisis des panneaux sandwich ou des isolants traditionnels efficaces. 
Cette véranda contemporaine à toiture plate dotée d'un large puits de lumière bénéficie d'un nouveau design très épuré. Tourmaline. Technal.

 

5. Je ne tolère aucun défaut d’étanchéité à l’eau et à l’air

Je contrôle en priorité la qualité des liaisons toiture/parois verticales et les liaisons gros oeuvre/véranda. 

6. Je m’équipe d’une ventilation adaptée

Je n’installe un chauffage que si c’est vraiment nécessaire, en fonction de la durée d’utilisation, de la région où j’habite et de l’orientation de la véranda. Je privilégie généralement les équipements d’appoint esthétiques et discrets, peu énergivores (radiateurs bas ou systèmes intégrés aux plinthes, poêles), et le chauffage au sol en zone froide.7 

8. Je me protège bien du bruit

La pluie ou la grêle qui tombent sur une toiture de véranda peuvent résonner dans toute la maison. Il existe des panneaux sandwich spécialement conçus pour réduire ce type de nuisances et des vitrages performants. 

9. J’investis dans des volets roulants

Je les installe à l’extérieur des parois vitrées, en particulier en toiture où les risques de déperdition sont les plus importants. La couche d’air piégée entre le volet et le vitrage joue le rôle d’un isolant supplémentaire. Si vous préférez les faire poser dans un deuxième temps, prévoyez l’emplacement des coffres dès le départ. Des solutions très discrètes pour les parois verticales, cachées dans le chéneau, existent. 

10. J’utilise mes stores intérieurs ou intégérer au vitrage, même la nuit

Ils réduiront lesJ’utilise mes stores intérieurs ou intégréspertes de chaleur vers l’extérieur et me protégeront de l’éblouissement même en hiver. Certains modèles textiles présentent une couche isolante spécialement conçue pour le froid et les vénitiens sont d’excellents gestionnaires de lumière. 

Un conseil ? Un devis ? Nos conseillers experts en menuiseries se tiennent à votre écoute pour vous offrir les solutions les plus adaptées à votre habitation :

contactez - nous :

  • 26 rue des cailloux, 77880 Grez-sur-Loing
  • contact@tybraz.fr
  • 01.60.55.59.55